Le lexique des odeurs

Le lexique des odeurs

Que ce soit pour préciser la situation d’un de nos personnages ou planter un décor et une ambiance beaucoup plus généraux, il est important de ne pas oublier le monde complexe des odeurs. Ici, je récapitule quelques conseils et outils pour aider les auteurs à écrire l’arôme, le parfum ou la fragrance qui sera la plus juste pour vous!

Photo de Madison Inouye sur Pexels.com

Décrire une odeur, c’est très difficile. L’odeur n’est pas palpable, n’a pas de couleur et se mélange souvent avec le goût. Bref, c’est souvent un sens oublié des écrivain.e.s, mais aussi dans la vie de tous les jours. Moi, à moins qu’une odeur soit particulièrement plaisante ou désagréable, je ne la remarque pas.

Et c’est peut-être là que commence votre travail: remarquez les odeurs! Notez ce qu’elles évoquent, les autres sens qu’elles appellent, les émotions qu’elles font jaillir.

Oui, mais comment on décrit les odeurs?

Il faut savoir que l’humain a environs 350 gènes dédiés aux odeurs, qui produisent des récepteurs aux odeurs, lesquels vont eux-mêmes se combiner de différentes manières, nous permettant une plus ou moins grande sensibilité à certaines odeurs. Et c’est sûrement une des raisons pour lesquelles il est difficile de trouver un langage commun pour le description des parfums: on ne sent tout simplement pas tous et toutes la même chose!

Une des solutions qu’a trouvé la langue française, c’est d’associer une odeur à sa source. Ainsi, on se retrouve souvent à décrire une odeur à travers les caractéristiques de l’objet qui l’émet. On parlera de l’odeur sucrée d’un pomme, de celle acide d’un citron, ou encore le parfum piquant du gingembre.

L’avantage, c’est que c’est évocateur: l’odeur précise l’objet, mais aussi le contexte et a une forte puissance d’évocation:

L’odeur rugueuse du bois: évoque l’artisanat.

Une des raisons pour lesquelles je pense que c’est si facile d’oublier l’odorat dans un texte, c’est qu’on a peu de vocabulaire spécifique à ce sens. Souvent, on utilisera les autres sens pour décrire une fragrance: le manque de vocabulaire lié aux odeurs nous pousse à la synesthésie! Au point que des scientifiques ont réussi à associer des couleurs à des odeurs...

La synesthésie (du grec syn, union, et aesthesis, sensation) est un phénomène qui consiste en un liage sensoriel inhabituel, dans lequel certains stimuli évoquent automatiquement une perception additionnelle

Cohen Kadosh & Henik, 2007

Ainsi, on fera appel :

  • à la vue (couleur, forme, luminosité…):

Tout un bouquet de douces odeurs sombres et tenaces, qui demeuraient longtemps attachées aux paumes.

La Chatte (1933) de Sidonie Gabrielle Colette

J’aime les notes vertes de ce parfum.

Les plus grandes marques de la parfumerie utilisent l’opoponax pour son odeur balsamique, ronde, douce et veloutée.

  • au toucher (texture, température…)

Le doux parfum des fleurs sans pensée et sans voix, […]

Les Ballades lyriques (1798) de William Wordsworth
Oh, le pétrichor…!

Sa sueur fleurait aussi frais que le vent de mer […]

Le parfum de Patrick Süskind
  • au goût:

Cet arbuste nous enveloppe d’un nuage sucré.

  • aux émotions

J’aime l’odeur timide de la violette

Il est vrai qu’il y a des champs de professions qui ont poussé à l’élaboration du champ lexical propre à l’odorat et à l’arôme: l’œnologie, l’horticulture, l’aromatique alimentaire, la parfumerie , bien sûr, et sûrement beaucoup d’autres, mais qui sont parfois très inaccessibles.

On y a établi des roues des arômes, qui permettent d’identifier les éléments qui permettent la description d’un vin. On a aussi le champ des odeurs, une cartographie des odeurs de différentes molécules qui ont des arômes proches, développée par Jean-Noël Jaubert en 1983. Malgré ce travail, beaucoup de fragrances restent très peu évocatrices pour le commun des mortels: si zestée ou vanillée sont accessibles, je n’ai aucune idée de ce que peut bien sentir quelque chose de d’agreste ou phénolé.

Et concrètement?

Concrètement, je vous propose un graphique, certes non-exhaustif mais quand même pas mal complet autour du sens de l’odorat: verbes, adjectifs, et noms, qui servent à décrire une odeur, ou la manière dont elle est perçue ou émise. En espérant que ça vous aide ou vous inspire! Cliquez, c’est interactif!

wheel_odors_voc https://plotly.com/embed.js

Évidemment, si votre mot préféré se rapportant à l’odorat ne figure pas ici, indiquez le moi et il sera ajouté au plus vite! Allez, c’est à vous de jouer!

Sources :

https://www.cairn.info/revue-langages-2011-1-page-17.htm#pa14

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :